Accueil>Articles>Projet pédagogique : Quand visiter les morts garde le patrimoine bien vivant!

Projet pédagogique : Quand visiter les morts garde le patrimoine bien vivant!

Publié le 12 mai 2021

Les élèves de troisième et quatrième secondaire du Centre de services scolaire des Samares pourront bientôt vivre une immersion dans l’histoire locale en accédant à 55 capsules vidéo réalisées par les services éducatifs. Pour se faire, toutefois, les élèves devront se munir d’une carte du cimetière de Joliette et accepter de s’y promener!

Le projet, intitulé Le Cimetière : gardien de l’histoire locale, est « un parcours pédagogique vivant parmi les morts » qui permettra aux élèves de découvrir des pans de l’histoire du Québec et du Canada à travers les explications d’intervenants qui s’animeront sur leur appareil numérique personnel au fil de leur visite.

Ernesto Castro, animateur de vie spirituelle et d’engagement communautaire et Caroline Perreault, conseillère pédagogique, sont deux des principaux partenaires du projet « Le Cimetière : gardien de l’histoire locale ».

Selon la conseillère pédagogique en univers social, Caroline Perreault, « les élèves vont rapidement découvrir que Joliette est une terre riche de culture, d’anecdotes et d’histoire. »

Le parcours, érigé grâce à la collaboration de plus d’une trentaine de partenaires, sera accessible dès le début juin et restera « vivant » pendant plusieurs années. « Nous souhaitons que notre projet devienne une ressource pédagogique incontournable en sciences humaines et qu’il fasse l’histoire, rien de moins », explique Caroline Perreault.

Pour l’animateur de vie spirituelle et d’engagement communautaire Ernesto Castro, qui a aussi participé au projet, « non seulement le parcours a été élaboré pour répondre aux objectifs du programme de sciences humaines, mais il amènera aussi les élèves à faire des liens entre l’espace d’un cimetière et leur identité. »

En plus de mettre en scène 18 enseignants du champ des sciences humaines, les capsules vidéo permettront aux élèves de rencontrer les personnalités régionales suivantes :

  • Jean-Claude de Guire, Président et archiviste de la Société d’histoire de Lanaudière;
  • Véronique Hivon, Députée du Parti Québécois dans la circonscription de Joliette;
  • Gabriel Ste-Marie, Député du Bloc québécois pour la circonscription de Joliette;
  • Yves Perron, Député du Bloc québécois pour la circonscription Berthier-Maskinongé, mais aussi ancien enseignant d’Histoire à l’école l’Érablière;
  • Mgr Louis Corriveau, Évêque de Joliette;
  • Pierre-Luc Bellerose, Directeur général du Centre régional universitaire de Lanaudière;
  • Alain Sylvestre, représentant des Salons funéraires Lachance et d’Azur, cimetière écologique;
  • Nicolas Perreault, conférencier invité pour l’Association forestière de Lanaudière (AFL);
  • André Nadeau, journaliste retraité;
  • Philippe Jetté, Intervenant en traditions vivantes.

Le Centre de services scolaire des Samares remercie l’apport financier du Centre régional universitaire de Lanaudière (M. Pierre-Luc Bellerose) et du député Gabriel Sainte-Marie sans qui le projet n’aurait pas eu la même ampleur. De plus, le CSS tient à reconnaitre la contribution essentielle de M. Jean-Claude de Guire, président et archiviste de la Société d’histoire de Lanaudière, ainsi que celle de M. Jocelyn Dubuc de la Société de généalogie, M. St-Jean, du cimetière de Joliette et de M. Michel Tremblay, conseiller pédagogique TIC, qui a fourni un appui inestimable lors des tournages et pour le montage vidéo.


Contact média au CSS des Samares:
Steve Lapierre
sg@cssamares.qc.ca